Faire le point:

  • Avant de vous lancer dans la course à pieds il est important de choisir des bonnes chaussures. Pour cela il faut évaluer si l’on est supinateur ou pronateur. Cela vous permettra de choisir des chaussures avec un bon amorti.
  • Par ailleurs, il est également indispensable de déterminer vos objectifs. En effet, en fonction de la distance (5 km, 10 km, 21 km, 42,195 km …) , du type de sol (route, montagne, bois…), l’amorti de la chaussure sera plus ou moins important.
  • Trop d’amorti n’est pas forcement bon : un amorti trop important peut malheureusement dénaturer votre foulée naturelle et déséquilibrer votre posture. Cela pourra provoquer des blessures à long terme (j’écrirais prochainement un article à ce sujet).
  • Une pointure au dessus : pour des sorties de plus de 15 km, il vaut mieux choisir des chaussure légèrement plus grandes que votre pointure de base.
  • Pour des sorties longues, vous pouvez mettre des chaussettes spéciales anti-frottement.
  • Renouveler : malheureusement à un certain moment il faut se séparer de ses anciennes chaussures. On aurait bien voulu les garder mais autour de 800 – 1000 km et suivant l’usure, il peut être traumatisant de les garder.