Tout a commencé à mes 26 ans

Souffrant d’acné légère à l’âge adulte ( alors que j’avais rien à mon adolescence), je ne trouvais aucune solution à long terme pour m’en débarrasser de manière durable, de plus je venais de déménager à Paris, une ville polluée, ce qui n’arrangeait pas les choses. J’avais une hygiène très stricte, je nettoyais mon visage en trois fois (avec des produits désinfectants à la fin).  J’étais même prête à passer le cap de la roaccutane (isotrétinoïne), un médicament très controversé et dont les effets secondaires restent encore méconnus à long terme. Le dermatologue dont je ne citerais pas le nom était prêt à me le prescrire mais je trouvais la solution démesurée.

Je me suis donc tournée vers des solutions plus ou moins naturelles – produits et soins naturels bio, masques à base d’argile (un classique pour moi), maquillage certifié ecocert ou bio. Ma routine se composait de ces produits :

  • Crème de jour bio de la marque Avril Cosmétiques ou Aroma-zone ;
  • Maquillage Bio ;
  • Masques à base d’argile ;
  • Nettoyants à l’eau florale de rose ;
  • Nettoyage à la biseptine ;

J’avais constaté une légère amélioration, mais ce n’était pas encore suffisant et après mes diverses recherches, je me suis tournée vers les compléments alimentaires dont le zinc.

En une, deux semaines, j’ai constaté des résultats significatifs!

Focus sur le zinc

Présent dans les os, les dents, la peau, le foie, les muscles et même les poils, le zinc (Zn) est un oligo-élément de base de notre organisme. D’après l’Agence française de sécurité des Aliments (AFSSA), il interviendrait dans l’activité de plus de 200 enzymes ! (Source : Futura-Sciences).

Cet élément, intervient dans le métabolisme des lipides, des protéines et des glucides. Le zinc joue un rôle dans la cicatrisation de la peau, atténue les symptômes de l’acné, a une action anti-oxydante ( stress oxydatif / vieillissement) et stabilise même certaines hormones notamment l’insuline, la gustine et la thymuline (Source : Doctissimo). Le zinc se trouve naturellement dans certains aliments comme les fruits secs et les légumineuses, je ne citerai cependant pas les produits d’origine animale.

Malheureusement étant donné que la terre et notre alimentation est particulièrement appauvrie à cause de l’industrialisation massive et l’utilisation d’engrais et pesticides, les aliments se trouvent bien plus pauvres en nutriments qu’il y a un siècle. Il est donc nécessaire, à mon sens, de se complémenter en nutriments, surtout lorsqu’on a une pratique sportive soutenue.

Cependant, je vous mets en garde, l’excès de zinc peut être très dangereux et entraîner des maux de ventre, nausées, l’anémie et même endommager votre pancréas! Tout est une question d’équilibre (et dans tout j’ai envie de dire). Il est donc absolument primordial de respecter les doses quotidiennes recommandées et de ne pas prendre la double ou la triple dose de zinc.

Pour ma part, je l’achète en pharmacie. Je vous invite à vous renseigner auprès de votre pharmacien et d’avoir un avis du médecin avant d’entreprendre une cure de zinc.

*Petite mise à jour du 19 février 2021 : le zinc aurait à priori pour effet de renforcer l’immunité contre la covid-19.