8 règles simples pour éviter de se blesser :

  • adidas-ceinture-run-porte-bidon-accessoires-95914-1-fb.jpgEviter d’augmenter le nombre de km trop brusquement : il est primordial d’augmenter le nombre de km progressivement. Il en va de même des séances d’entraînement par semaine. Commencer par des petites sorties, et faire un fractionné maximum par semaine lorsqu’on est débutant.
  • S’étirer et s’accorder des périodes de relaxation : d’après certaines études, il est pas nécessairement bon de s’étirer avant ou après une pratique sportive. Pourquoi? Tout simplement parce les étirements provoquent des micro lésions dans les fibres musculaires et peuvent donc par conséquent fragiliser le muscle et augmenter le risque de blessures. En revanche, il est pas déconseillé de s’étirer les jours de repos, ou pratiquer une activité de relaxation du type yoga.
  • Eviter de courir trop souvent sur du bitume : il est préférable de courir dans les bois ou dans les parcs sur de la terre battue.
  • Gare à la déshydratation : en effet, un manque de 2% d’eau dans l’organisme pourrait diminuer votre performance de 20 %. Munissez vous d’un porte gourde qui vous accompagnera lors de vos courses et surtout lors de vos sorties longues ( > 12 km).
  • Augmenter au maximum d’une séance par saison ( 3 mois).
  • Ne pas négliger le renforcement musculaire ! 
  • Gare à la posture : il faut courir sur l’avant/milieu du pied (comme on dirait dans le jargon du coureur, éviter de « talonner »), le buste doit rester droit, les épaules mobiles. Avec l’expérience, la bonne posture devient naturelle et permet de gérer l’effort de manière beaucoup plus efficace et économe.
  • S’écouter : est la chose la plus importante. Il faut être à l’écoute de ses sensations, à l’écoute de ses douleurs et réagir à temps. Le meilleur moyen de connaître notre état de forme est de suivre les signaux que nous renvoie notre corps !

Foul-e-naturelle-Transition-vers-le-minimalisme.png